SOPHROLOGIE

Le mot « sophrologie » vient des mots grecs : sos, l’harmonie, phren, la conscience/ l’esprit et logia, l’étude. Littéralement « l’étude de la conscience harmonieuse ».

Née en 1960, la sophrologie a été formalisée par un médecin neuropsychiatre colombien, le Dr Alphonso Caycedo qui s’est intéressé aux états modifiés de conscience. Après de nombreux voyages au Tibet, en Inde et au Japon, il s’est beaucoup inspiré du yoga, du zen et de la méditation d’une part, et de l’hypnose, la pensée phénoménologique et existentielle occidentale d’autre part. De ces recherches et observations sont nés trois degrés de Relaxation dynamique, visant à l’unification corps-esprit.

La sophrologie est donc une science qui étudie la conscience humaine, une approche douce basée sur des techniques de relaxation, de respiration et de visualisation. Elle se trouve au croisement de la relaxation occidentale et de la méditation orientale. Le patient est guidé tout au long de la séance par la voix du sophrologue.

Se détendre, se relâcher, respirer correctement est en réalité un apprentissage.

Dans  nos sociétés occidentales, nous ne prenons pas le temps et en avons d’ailleurs peu à consacrer à notre bien être. Notre cerveau est continuellement sollicité, au détriment de notre corps, de notre vitalité corporelle.Notre corps est pourtant le support de notre Histoire, de nos émotions;il nous accompagne chaque jour dans nos activités. Nous avons tendance à l’écouter d’ailleurs quand il fait mal. La sophrologie vise à vivre cette unité corps/esprit.

Le stress est aujourd’hui la cause première des maladies psychosomatiques; l’exigence de la performance professionnelle nous obligeant notamment à un blindage, ultra nocif.  Nous vivons tous des périodes de difficulté accompagnées de déperdition d’énergie.

La capacité de bien se relaxer est une composante essentielle dans la récupération physique et l’apprentissage de la régulation des émotions.La diminution du tonus musculaire entraine une baisse de la tension psychique  et va ainsi réguler les émotions.  Les évènements de la vie vont être appréhendés de manière bien plus efficace avec une bien meilleure gestion des réactions émotionnelles.

Publicités